Newsletter du Vendredi 28 Février 2020
 
CKOMM
 
 
A l’actualité cette semaine, les législatives israéliennes approchent à grands pas, les tensions entre Israël et le Jihad islamique, le blocage par Naftali Bennett d’un transfert de 4 millions de dollars en provenance de l'Iran pour le Hamas, et l’inquiétante banalisation de l’antisémitisme en Europe.
 
Alors que les 3èmes élections législatives se tiendront lundi 2 mars, l’indifférence générale semble être de mise pour les Israéliens usés par ce phénomène de bis repetita.
Après les scrutins d’avril et de septembre 2019 où le Likoud de Benyamin Netanyahou et le parti centriste « Bleu-blanc » de Benny Gantz sont arrivés au coude-à-coude, les Israéliens sont appelés à mettre fin à la plus longue crise politique de l’histoire du pays.
Les derniers sondages placent les listes des deux hommes à une quasi égalité, et nul camp ne semble en mesure de rallier une majorité de sièges au Parlement.
Ces dernières semaines, Benyamin Netanyahou a concentré ses attaques contre les partis arabes d’Israël, et des affiches avec le slogan « sans Ahmed Tibi », un ténor de la Liste unie des partis arabes, ont fait leur apparition sur les artères du pays. Lors des dernières élections, les partis arabes avaient causé la surprise en terminant en troisième place et soutenu, sans succès, Benny Gantz, pour le poste de Premier ministre.
Dans sa dernière ligne droite, l’ancien Chef d’état-major s’est retrouvé malgré lui sous les feux des projecteurs. Un procureur a lancé cette semaine une enquête criminelle sur l’octroi de fonds publics, sans appel d’offre, d’une valeur d’environ un million d’euros...
 
 
 
 
 
La Députée des Hauts-de-Seine Constance Le Grip a reçu cette semaine des réponses du gouvernement aux questions qu'elle avait adressées à propos :

1/ d'informations parues dans la presse israélienne sur un projet en direction de la jeunesse de Jérusalem-Est financé par le ministère de l'Europe et des affaires étrangères français et plusieurs collectivités locales au travers du Réseau pour la coopération décentralisée pour la Palestine (RCDP). Selon plusieurs médias, le chargé de suivi du projet pour le centre social d'Al Bustan, l'organisation locale partenaire du projet, qui servirait aussi de trésorier et de membre du conseil d'administration au sein de cette association, aurait été reconnu coupable en 2015 par Israël d'appartenance au Front populaire de libération de la Palestine (FPLP), une organisation terroriste désignée comme telle par l'Union européenne.

Voici la réponse du gouvernement:

2/ de la nécessité d'inscrire le Hezbollah dans son ensemble (aile politique et militaire) sur la liste des organisations terroristes.

Voici la réponse du gouvernement:
 
 
 
 
 
A 3 jours des élections législatives, un sondage place le Likoud de Benyamin Netanyahou en tête des scrutins devant Benny Gantz et le parti Bleu-Blanc et Ayman Odeh de la liste arabe unifiée.
L'enquête a été réalisée par Direct Polls LTD le 26 février 2020. 2.983 personnes (18+) ont été interrogées - dont 371 Arabes israéliens et 581 ultra-orthodoxes. L'erreur d'échantillonnage statistique est de 2,1% + - avec une probabilité de 95%.
 
 
 
 
Pour nos amis présents à Washington à l'occasion de l'AIPAC Policy Conference du 1er au 3 mars...
 
 
 
 
 
Facebook
Twitter
LinkedIn
 
 
ELNET
European Leadership Network
 
Cet email a été envoyé à clionel151@gmail.com.
Vous avez reçu cet email car vous vous êtes inscrit sur la base de données d'ELNET
 
 
 
© 2020 ELNET